Les bons conseils de nos animateurs # 3 !

Les bons conseils de nos animateurs # 3 !

3 Ice Breakers qui marchent !

Le succès d’une fresque réside dans les détails.
Un Ice Breaker proposé aux participants peut faire toute la différence entre un super atelier intéressant sur la mobilité des français et un atelier canon où les débats et les échanges sont riches et constructifs, avec des tonnes de connaissances partagées !!!

Voici 4 bonnes raisons de faire un Ice Breaker (et pas seulement un tour de table : nom, prénom, métier) :

1- Un Ice Breaker brise la glace …

Il permet de faire tomber les barrières entre les participants, génère de l’émotion, de la confiance, l’envie de partager. Un sourire, c’est quand même un peu magique !

2- Un Ice Breaker ouvre la boîte à créativité.

La baisse du stress, la complicité, l’empathie et la bienveillance sont les conditions nécessaires à la créativité, et il en faut pour changer notre mobilité et ses impacts.

3- Un Ice Breaker crée l’engagement.

Si l’introduction est réussie, les participants trouve un supplément de motivation et d’intérêt pour se lancer dans l’atelier. Vos participants sont plus concentrés et plus ouverts.

4- Un Ice Breaker vous fait gagner du temps.

Comme vous êtes au clair sur votre groupe, vous pouvez vous appuyer sur certaines expertises, répondre aux attentes, anticiper les objections et vous adapter au contexte professionnel le cas échéant …

Crédit : George Chambers – Pexels

Voici 3 Ice Breakers qui marchent !

Partager un secret !
« Dites nous une chose que personne ici ne connait, sur vous et votre mobilité ! »

Selon les participants, vous pouvez assister à des témoignages très touchants ou très drôles sur des anecdotes personnelles. Comme c’est un secret tout en étant spécifique au thème de l’atelier, les participants se lâchent un peu : « j’ai pris l’avion pendant 40 ans comme un malade mais … – avec mon mari on se déplace tout le temps en vélo, il nous est arrivé un truc de malade … – l’autre fois sur l’autoroute, j’ai dû … – pas très drôle mais pour moi, faut que ça change parce que … – j’ai 15 voitures dans mon garages, mais … »

Comment ça va ?
« Comment va votre mobilité ? »

On attaque sur les émotions avec le « – Comment ça va ? ».
On prend ici le pouls du groupe, la mobilité est-ce :
une source d’angoisse : un enjeu environnemental, un coût exorbitant, une perte de temps, une injustice, un changement ineluctable et incompréhensible…;
une curiosité : les ordres de grandeurs, les innovations; la réglementation;
une envie : de comprendre, d’apprendre, de partager, de se mobiliser…;
une contrainte : bouchons, coût, complexité…;
C’est souvent tout à la fois, idéal pour se reconnaître et pour mettre des mots sur ses maux.

Combien ?
« Combien les français parcourent-ils de kilomètres chaque année ? »

Choisir un chiffre clé, un ordre de grandeur, une anecdote qui vous a vous particulièrement marqué(e) est idéal pour susciter l’envie d’en savoir plus.

La réponse à la question « Combien les français parcourent-ils de kilomètres chaque année ? » est : 1 000 milliards de kilomètres.

Cherchez la stats qui vous amuse et partagez la !